L’hiver n’est pas encore là officiellement, mais le froid si ! On a même pour la plupart d’entre nous essuyé les premiers rhumes de la saison.

Faut dire qu’on a du mal à lâcher cette belle veste de mi-saison qu’on a payé une fortune. Mais bon, il va bien falloir ! Il en va de notre santé. Et de notre confort.

Alors on vous a préparé quelques conseils pour bien s’habiller cet hiver tout en ayant chaud.

 

1/ Merci mamie pour tes conseils

Votre mère ou votre grand-mère vous ont déjà tout dit en vrai. Mais avec le temps on a tendance à oublier. Alors c’est l’heure de la piqûre de rappel.

« Rentre ton t-shirt dans ton pantalon ! » Et oui, elles avaient raison. Votre corps est votre meilleur allié. Il crée une chaleur naturelle qu’il faut savoir conserver. En rentrant votre sous-couche dans votre pantalon, vous évitez déjà une grande déperdition de chaleur.

Autre conseil de notre enfance : ne pas rester couvert quand on est à l’intérieur. On a souvent la flemme de se dévêtir quand on rentre quelque part. On se dit qu’on y reste cinq minutes, alors à quoi bon ? Déjà, on y reste bien souvent plus que cinq minutes et même cinq minutes suffisent à votre corps pour dérégler sa régulation. Quand vous entrez dans une voiture ou dans les transports, retirez votre manteau et tenez-le à la main. Vous subirez moins l’effet chaud-froid.

 

2/ La règle de trois

Les plus grands scientifiques se sont mis d’accord : 3 est le nombre de la chaleur. En vrai, il s’agit d’une règle assez simple, bien connue des randonneurs. La règle des trois couches de vêtements.
– Tout d’abord la couche de base : proche du corps, elle vous gardera au chaud. Vous savez c’est justement ce t-shirt, sous pull, chemise… que vous rentrerez dans votre pantalon. Cette sous-couche vous évitera d’être en contact direct avec un pull un peu démangeant et permettra d’évacuer l’humidité. Choisissez-la de préférence cintrée.

– Ensuite, la couche isolante. Autrement dit le pull. Cette couche permet de vous isoler en conservant la chaleur de votre corps.

– Une couche coupe-vent imperméable. Comprendre ici votre manteau qui vous protègera du vent et de la pluie.

 

3/ Quelles matières ?

Maintenant que vous savez comment empiler correctement vos couches et sous-couches, nous allons passer en revue les textiles à privilégier pour rester au chaud.

Pour la couche de base, si vous n’avez pas prévu de faire du sport, du coton fera amplement l’affaire pour vous tenir au chaud tout en évacuant l’humidité modérée.

Mais si vous envisagez de faire de l’exercice, préférez alors un t-shirt en laine de mérinos qui s’humidifie moins facilement que le coton. Les équipementiers sportifs font de plus en plus de « techno-fibres » intelligentes qui gardent la chaleur tout en évacuant la sueur.

Pour la couche isolante, la laine semble être le bon choix. Car elle emprisonne l’air dans ses mailles et garde la chaleur.

Si vous en avez les moyens, le cachemire reste le must.

Pour le manteau, la plume des doudounes est le top. Encore plus que la laine, la plume retient l’air et donc la chaleur de votre corps.

Si vous n’êtes pas fan du style bibendum des doudounes, la laine reste toujours un bon choix.

Et vous pouvez aussi mettre sous votre manteau ces fines doudounes qui se dissimulent facilement.

Concernant le pantalon, le jean n’est pas l’idéal car assez froid. Là encore, la laine sera votre meilleure alliée. Le velours est également un bon choix.

Et messieurs, si vous êtes vraiment frileux, il y a toujours l’option du collant sous le pantalon. Laissez-vous tenter, c’est un vrai plaisir. Et promis on ne dira rien !

 

Côté tête, couvrez là ! On perd environ 20% de notre chaleur par la tête. Le bonnet reste l’incontournable. Mais pourquoi ne tenteriez-vous pas le chapeau ? Et à plume même ! Le style dandy vous va si bien.

Niveau rasage, vous pouvez toujours réchauffer votre lèvre supérieure en lui offrant une belle petite moustache !