Vous êtes peut-être encore en vacances ou vous en revenez tout juste et vous avez déjà la nostalgie des balades à vélo pour aller à la plage. Alors c’est décidé, cette année vous ressortez votre vieux vélo du garage et vous allez au boulot avec. Grand bien vous en fasse !

Mais on sait que certains d’entre vous ne sont pas encore décidés ou que d’autres ont peur de manquer de motivation lorsque l’hiver viendra. Et on le sait tous, Winter is coming…

Alors voici 4 bonnes raisons pour définitivement vous convaincre de vous mettre au vélo.

1/ Pour que tout roule côté santé

Faire du vélo, c’est avant tout faire du sport. Et qui dit sport régulier, dit bénéfices pour votre corps. Le cyclisme améliore le souffle, tonifie les muscles et dérouille les articulations. Ce qui évite d’être en surpoids. Et donc empêche un bon nombre de complications liées telles que le diabète, le cholestérol ou l’hypertension.

Bonus en plus, vous préserverez votre dos. À l’inverse de la marche ou la course à pieds, le vélo ne provoque pas de microtraumatismes. Ce qui est idéal pour ceux qui souffrent de problèmes articulaires.

2/ Pour avoir un corps de rêve

Sans pour autant faire le Tour de France, la pratique quotidienne du vélo (même en ville, pour aller au travail par exemple) vous permettra de garder la ligne.

Ça forge les abdominaux, raffermit les fessiers et galbe les jambes. La dépense moyenne de la pratique du cyclisme en ville est de 200 calories par heure. De quoi éliminer le croissant que vous viendrez de manger au petit déjeuner.

3/ Pour préserver la planète

Ça va de soi, quand vous pédalez, vous ne consommez pas d’essence. Les transports motorisés sont les premiers responsables des émissions de gaz à effet de serre. D’autant plus aujourd’hui où la climatisation s’est étendue à la quasi-totalité des voitures. Sans rentrer dans les détails, on peut vous dire que ça n’a rien de bon… En revanche, si l’on prend son vélo pour des petits trajets pendant une année, on évite l’émission de 600 kg à 1 tonne de gaz carbonique ! Ah ouais quand même… ça laisse à réfléchir.

4/ Pour rester relax

Une fois les premiers jours d’adaptation passés, vous verrez que vos deux roues vous rendront beaucoup plus zen. Plus zen car plus d’embouteillages ! Vous pouvez vous faufiler entre les voitures à l’arrêt, mais attention à bien respecter le code de la route. D’autant plus qu’un trajet en ville ne dépasse pas en moyenne 3 kms. Une distance bien plus rapide à faire en vélo qu’en voiture. Un gain de temps donc.

Et puis, pas besoin de marcher de chez soi jusqu’au bus ou au métro. Pas d’urgence non plus parce que le tram passe dans 2 minutes et que le prochain est dans un quart d’heure.

Fini aussi le stress de ne pas trouver de place pour se garer, ou de s’attraper un PV parce que justement, vous étiez mal garé…

Non franchement, on ne voit que des avantages à pédaler !

Et côté style, à vous de voir si vous voulez opter pour un fixie, un vélo de course vintage ou un VTT, mais pensez à vous raser de prêt. Vous gagnerez en vitesse dans les descentes ! 😉