Messieurs : vous en avez partout !  Quoi donc?! Mais des poils évidemment ! Ils prospèrent là où vous le voulez et parfois là où vous rêveriez de ne pas en avoir. Ce sont vos meilleurs alliés comme vos pires ennemis. Mais, que savez-vous vraiment de ces follicules poilus qui s’acharnent à pousser sur vos zones au combien privées ?

Lisez : vous n’allez pas le regretter !

  1. Les poils ont des muscles.

Vous avez bien lu : acceptez-le ou non, mais vos biceps ont du fil à retordre. Et c’est vrai de vrai. Les cellules qui composent les poils leur permettent de se lever. Garde à vous !

  1. Il existe une relation entre poil et intelligence !

Une étude réalisée en 1996 auprès des membres de Mensa, un club de personne au quotient intellectuel élevé, a révélé que ces forts en thème développaient une pilosité plus importante que la moyenne de la population. On a des doutes mais bon. Alors, comme vous savez que se raser fréquemment a tendance à accélérer la repousse et que c’est peut-être un moyen d’être un peu plus main : on n’hésite pas !

  1. De drôles de bestioles vivent dans vos sourcils !

Il s’agit de petits acariens microscopiques appelés démotex. On les trouve chez 50 % de nos congénères. En temps normal, ils ne font aucun mal à personne mais dans certains cas très rares, ils peuvent provoquer des inflammations et piqures.

  1. Nous avons tous 3 types de poils, bon en fait seulement 2 et on va vous dire pourquoi !

Le long poil que vous pouvez trouver à différents endroits de votre corps porte le doux nom de poil de terminaison. C’est le même que vous retrouverez sur votre barbe ou hum… une zone plus délicate autour du pubis. Pensez-y un instant et vous allez vite réaliser que votre, éventuelle, jolie barbe et vos poils pubiens appartiennent à la même espèce ! Bon, on vous va vous aider à y voir plus clair, mais vous aviez sans doute déjà tout compris en particulier si vous êtes de nature très poilue.

Les poils plus fins de vos bras ou vos jambes portent le doux nom duvet. C’est sans doute car ils sont plus doux !

Enfin, il y a le lanugo, qui fait référence au poil de l’enfance. Comme quoi, même les bébés naissent poilus. Bien qu’un petit pourcentage de la population en conserve une fine couche à l’âge adulte, la plupart d’entre nous les perdent quand ils laissent tomber le biberon.

  1. Les cheveux ont une plus longue durée de vie que vos poils !

C’est une évidence, vous devez aller chez le coiffeur environ toutes les 3 semaines si évidemment vous avez une abondante chevelure ! Mais, soyons logique, vous ne vous êtes jamais étonné de savoir pourquoi vous ne devriez pas aussi couper vos poils. Vous n’êtes pas un yeti et vos poils corporels ne forment pas une couverture à vos pieds ! Pourquoi ce mystère ? Tout simplement parce que la durée de vie de vos poils est beaucoup plus courte que celle de vos cheveux. Alors, que vous devez de temps en temps aller chez le coiffeur, la nature se charge de vos poils qui disparaissent naturellement au bout de quelques mois… Et voilà un souci de moins !

  1. Les poils pubiens peuvent produire une étrange odeur !

On se calme, car c’est aussi le cas de la barbe et des poils de vos aisselles. C‘est simplement parce que chaque terminaison de poil comporte une glande sébacée qui nous protège des germes et de la transpiration. Mais, ce rôle protecteur a aussi pour conséquence de produire une odeur corporelle. Eh oui, il faut choisir son camp.

  1. Ou développer une odeur de séduction…

Vos poils sont si malins qu’en plus de vous protéger de vilaines choses, ils vous aident à draguer ! Les poils terminaux sont des conducteurs hormonaux qui vous aideront à séduire de potentielles cibles. En conclusion, vos poils sont vos meilleurs alliés pour séduire.

  1. Les poils sont des climatiseurs avancés

Eh oui ! Vos poils peuvent vous rafraîchir ou même vous réchauffer. Dès que vous avez une sensation de froid, il s’active pour retenir un peu la chaleur de votre corps. Et quand vous avez chaud, c’est le contraire qui se produit en permettant une élimination plus rapide de la transpiration. Donc avant de devenir un adepte du naturisme, réfléchissez bien à deux fois avant de vous raser en totalité. Cela reviendrait à couper la clim !

  1. Vous perdez vos cheveux et vos poils et vous ne pouvez pas y faire grand-chose malheureusement

Nous égarons en moyenne à peu près 100 poils et cheveux par jour. Et pour les moins chanceux, jusqu’à 150 !

  1. Il y a sans doute de l’or dans vos cheveux

Restons calme ! Ce n’est pas avec votre belle chevelure que vous allez vous payer le yacht de vos rêves. En théorie, vous n’en tirerez que tout juste assez pour vous payer une petite bouée gonflable. Philippe Walter et ses collègues de l’Université Pierre et Marie Curie de Paris ont été capables, dans une récente étude, d’isoler et d’identifier des nano particules d’or à l’intérieur des poils et cheveux. Mais, ce n’est pas tout : les scientifiques explorent toutes les applications et usages possibles des cheveux : des applications électroniques aux marqueurs pour diagnostiquer les cancers.