Voilà déjà dix jours que nous voyons les températures chuter. Ou plutôt que nous ressentons les températures chuter ! La cause : la vague de froid Moscou – Paris. Un vent venu de Sibérie qui glace toute l’Europe. Un froid Sibérien qui sidère tant que tout le monde parle de températures ressenties. Mais c’est quoi au juste une température ressentie ?

Et comment on s’en protège ?

Pas de panique. Préparez-vous une bonne tasse de thé pour vous réchauffer et installez-vous confortablement. On va vous expliquer.

 

1/ Il y a ce qu’affiche le thermomètre et ce que l’on ressent.

Finalement c’est assez simple. Il faut savoir que les températures sont prises à 1,5 mètre du sol, à l’ombre et à l’abri du vent. Du coup, le thermomètre affiche une certaine température, par exemple -5°C, mais votre corps va ressentir une autre température. Par exemple -15°C.

Et ce, à cause de différentes raisons :

 

2/ Le vent et l’humidité mis en cause.

Le vent est la principale cause des importants écarts entre température réelle et ressentie. Car nous avons en permanence autour de notre corps comme une petite barrière d’air qui sert à nous protéger et nous réchauffer. Mais quand le vent souffle, il balaye cette enveloppe qui nous entoure, nous faisant ressentir plus intensément le froid. On appelle cela le refroidissement éolien.

Le soleil et l’humidité également font varier ces ressentis thermiques. Le soleil nous réchauffera et atténuera le froid. L’humidité elle l’accentuera.

 

3/ Et vous voulez savoir comment estimer le froid ressenti ?

Rc = 13,12 + 06215 Tc + (0,3965 – 11,37) x Vkm/h 0,16

Et voilà vous savez comment calculer le froid ressenti : en appliquant simplement cette formule enfin ! C’est évident non ?! Sinon faisons simplement confiance aux météorologues et regardons sagement la météo pour en s’avoir plus.

 

4/ Et pour s’en protéger ?

Ça va de soi : couvrez-vous bien ! Des manteaux chauds, mais surtout coupe-vent. Pour éviter au maximum cette sensation de froid accentuée par le vent.

Et pour réchauffer vos lèvres, c’est peut-être le moment de se tailler une belle moustache !